timothé

Timothé FLENET

Président, Directeur Scientifique - ETISENSE
Diplômé en 2013
Spécialité Électronique et Informatique Industrielle

Après avoir validé un DUT Mesures Physiques et une licence en Électronique et Informatique Industrielle à Grenoble, je suis entré à Polytech Grenoble en filière E2i en alternance chez ST Microelectronics. En tant qu’Ingénieur Test, j’ai développé une solution permettant d’optimiser l’industrialisation de semi-conducteurs pour la téléphonie mobile grâce au test des mémoires. Après 3 années d’alternance, je voulais poursuivre sur des missions en lien direct avec l’Innovation. J’ai eu la chance de pouvoir continuer avec une thèse dans le domaine du traitement du signal et de la physiologie au sein du laboratoire TIMC-IMAG.

Aujourd’hui, je suis le PDG d’ETISENSE, une start-up qui propose DECRO, un gilet connecté embarquant des captures et un module Bluetooth pour pouvoir suivre les constantes vitales d’animaux de laboratoire sans être obligé de les immobiliser ou de pratiquer des chirurgies pour implanter des capteurs. Mes misions en tant que PDG sont variées : je pilote la stratégie de la société, je gère les finances, les relations humaines et les relations avec les partenaires de la société. En tant que directeur scientifique, je supervise nos protocoles scientifiques et les communications scientifiques associées (articles, congrès). Je m’occupe également de monter des partenariats avec des laboratoires publics ou privés.

J’ai choisi Polytech Grenoble pour sa formation de qualité : le background technique très complet me sert tous les jours pour gérer des sujets souvent très différents. C’est cette polyvalence qui m’a permis de changer de domaine d’activité pour aller dans la santé. Je pense que les matières générales comme la comptabilité d’entreprise, la gestion de projet, l’économie qui sont enseignées sont également essentielles. Un.e ingénieur.e qui veut évoluer dans sa carrière professionnelle vers des fonctions avec plus de responsabilités à besoin de dépasser les sujets purement techniques. Cela fait une bonne base pour évoluer. De plus, l’expérience de l’alternance m’a beaucoup aidé à déterminer ce que je voulais faire pour la suite et à me créer un premier réseau professionnel.
laura-B

Laura ANDRÉ-BOYET

Instructrice d’Astronautes et Directrice de simulations
Diplômée en 2007
Spécialité Technologies de l’information pour la santé

Mon métier consiste à entrainer les astronautes destinés à voler vers la Station Spatiale Internationale (ISS) aux activités scientifiques qu'ils effectueront à bord. Des scientifiques du monde entier profitent des conditions exceptionnelles à bord de l'ISS (apesanteur, confinement...) pour réaliser beaucoup d'expériences scientifiques dans des domaines très divers tels que la physiologie cardio-vasculaire, la physiologie musculo-squelettique, les neurosciences, la biologie végétale ou encore la physique des fluides. Ces projets de recherche ont beaucoup de retombées dans le milieu du spatial mais aussi pour nous tous, sur Terre.

Mon métier consiste à intégrer toutes les dimensions d'une expérience scientifique destinée à l'ISS, et de transmettre tous les éléments nécessaires à la réalisation de ces expériences aux astronautes. Je dois d'abord apprendre l'expérience dans son intégralité, m'entrainer moi-même à sa réalisation et ensuite entrainer les astronautes afin qu'ils soient bien préparés à se débrouiller seuls une fois là-haut.

Les compétences sollicitées sont diverses, mes connaissances dans les domaines de la physiologie, de la médecine, des technologies me sont utiles tous les jours. Ce métier nécessite aussi une maitrise avancée de la langue anglaise qui est devenue ma langue unique de travail ainsi qu'une capacité à travailler aussi bien en équipe qu'en individuel, tant en local, qu'à l'international voire au-delà ... 

Photos © EAC-ESA
photo-gauthier-chicot

Gauthier CHICOT

Président et directeur de l’innovation – DiamFab
Diplômé en 2008
Spécialité Informatique et Électronique des Systèmes Embarqués

Après avoir eu un Bac S spécialité Physique Chimie, j’ai suivi une prépa scientifique de Physique Chimie à Reims. Par la suite, j’ai intégré la filière Informatique et Électronique des Systèmes Embarqués à Polytech Grenoble. Après avoir eu mon diplôme d’ingénieur, j’ai choisi de poursuivre mes études en validant un Diplôme de Recherche Technologique (DRT) en 2010 et un doctorat en Nano Electronique et Nano Technologies en 2013.

Aujourd’hui je suis président et directeur de l’innovation de DiamFab, une start-up que j’ai co-fondée en mars 2019. Nous proposons une solution à base de diamant synthétique semi-conducteur pour l’électronique de puissance et les applications électroniques en conditions extrêmes. Mon rôle est de développer l’entreprise, qu’il s’agisse des aspects financiers, humains, commerciaux ou encore la communication autour de nos produits et notre entreprise. Par ailleurs, DiamFab a été récompensée en juillet 2019 par le Grand Pix du Jury du concours public d’innovation technologique « i-Lab », organisé par le Ministère français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et la BPI.

Polytech Grenoble m’a permis d’entrer dans la vie professionnelle avec de solides bases techniques et une grande ouverture d’esprit. En effet, en plus d’avoir bénéficié d’une formation initiale de qualité, j’ai pu effectuer une partie de ma scolarité à l’étranger lors d’un stage en entreprise en République Tchèque et lors de ma dernière année à l’Université de Linköping en Suède. 

Photos © DIAMFAB
Badr-Y

Badr AYADI

Ingénieur d’études géotechniques – MOE
Diplômé en 2015
Spécialité Géotechnique et Génie Civil

Après le PeiP, mon choix s’est porté sur la filière Géotechnique et génie civil. J’ai choisi d’effectuer ma 3e année de cycle ingénieur en contrat de professionnalisation car j’y voyais de nombreux avantages : une expérience professionnelle, un salaire et une autonomie.

Après cette dernière année, j’ai été recruté par l’entreprise où j’ai réalisé mon alternance. Après 3 ans à leurs côtés, où j’ai développé mes compétences et mon réseau professionnel, j’ai décidé de m’orienter vers un groupe plus pluridisciplinaire, avec des projets plus importants, notamment à l’étranger. 

Aujourd’hui je suis ingénieur d’études au sein de Setec-international et je travaille sur des missions en France et à l’étranger. Le projet qui occupe une grande partie de mon temps en ce moment est HS2. Il s’agit d’un projet de ligne à grande vitesse entre Londres et Birmingham. Je suis en charge des études géotechniques pour une section d’une dizaine de kilomètres. D’autres missions annexes où j’interviens en tant que référant géotechnique rythment également mon quotidien (projets aéroportuaires, portuaires et routiers).