fc
L’alternance propose une formation générale, théorique et pratique fondée sur l’articulation de périodes en entreprise et de périodes en établissement de formation. Elle repose sur un partage des responsabilités dans le but de former et de professionnaliser un individu.

Deux types de contrat sont proposés : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Chacun de ces contrats est destiné à un public déterminé et relève d’un régime de financement particulier. Les titulaires des contrats sont considérés comme des salariés à part entière et bénéficient des mêmes dispositions légales que les autres salariés de l’entreprise (congés payés, obligations d’assiduité …)  En savoir plus...

Contrat d’Apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier conclu entre un apprenti et un employeur. Il a pour objet de donner à des jeunes travailleurs, ayant satisfait à l’obligation scolaire, une formation générale, théorique et pratique, en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au RNCP.   En savoir plus...

Public concerné
Les jeunes de 16 à 29 ans révolus au début de l’apprentissage peuvent conclure un contrat d’apprentissage. À Polytech Grenoble seule la spécialité « Électronique et Informatique Industrielle (E2I) » est éligible au contrat d’apprentissage pour les 3 années du cycle ingénieur.

Pour une admission en 3ème année, les candidats doivent justifier à minima d’un niveau bac +2 : DUT, BTS, PEIP (Parcours des Ecoles d’Ingénieurs Polytech), classe préparatoire, licence, licence Pro…Pour une admission en 4ème année, les candidats doivent être titulaire à minima d’un niveau bac +4.

Les entreprises concernées
Toute entreprise du secteur privé, y compris les associations, entreprises de travail temporaire peut embaucher un apprenti. Le secteur public non industriel et commercial (dont les 3 fonctions publiques) peut également recourir à l’apprentissage.

Les atouts du contrat d’apprentissage
  
> Pour l’apprenti :
  • Acquérir une qualification reconnue en situation de travail en étant rémunéré
  • Bénéficier d’un double tutorat : pédagogique et professionnel
  • Favoriser l’insertion professionnelle
  • Gratuité de la formation
  • Statut apprenti-salarié (rémunération, protection sociale, cotisation retraite, chômage, congés payés...)
  • Bénéficier des aides : Action logement, transports…
  • Exonération des cotisations salariales
  • Congés examens : 5 jours
  > Pour l’employeur :
  • Recruter un salarié motivé en bénéficiant de conditions avantageuses
  • Assurer une transmission des savoir via un accompagnement par un maître d’apprentissage
  • Pas d’indemnité de fin de contrat à verser
  • Anticiper et préparer l’avenir en transmettant et pérennisant son expertise
  • Bénéficier d’aides financières (soumises à condition) : Exonération de cotisations sociales, prime à l’apprentissage, aide au recrutement….

Contractualisation
Pour la formation E2I, la durée du contrat est de 36 mois et doit être signé par l’employeur et le salarié.

Rémunération

Age

1ère année du contrat

2ème année du contrat

3ème année du contrat

Moins de 18 ans

Au moins 27 % du SMIC

Au moins 39% du SMIC

Au moins 55% du SMIC

18 ans à 20 ans

Au moins 43 % du SMIC

Au moins 51 % du SMIC

Au moins 67 % du SMIC

21-25 ans

Au moins 53 % du SMIC

Au moins 61 % du SMIC

Au moins 78 % du SMIC

26 ans et plus

100% du SMIC (*)

(*) ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé.

Démarche
  > Pour les futurs apprentis :

  • Candidature sur dossier : lien
  • Jury d’admissibilité
  • Entretien
  • Jury d’admission
  • Participation à un forum de recrutement
  • Fiche de pré-inscription à compléter en ligne sur le site de FORMASUP (CFA)
  • Signature du contrat d’apprentissage
  > Pour l’employeur :
  • Transmettre la fiche de mission à faire valider par le responsable de filière
  • Participation au forum
  • Compléter la fiche de pré-inscription en ligne sur le site de FORMASUP (CFA)
  • Rédiger le contrat d’apprentissage à partir du Cerfa
  • Enregistrement du contrat par la chambre consulaire
(À partir du 1er janvier 2020, le dépôt du contrat d’apprentissage par l’employeur se fera auprès de l’opérateur de compétences dont il dépendra (et non plus auprès de la chambre consulaire)

Contact : fc-sts@univ-grenoble-alpes.fr

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. En savoir plus...

Public concerné
  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus désireux de compléter leur formation initiale
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus inscrits au Pôle Emploi
  • Les bénéficiaires du RSA, de l’allocation de solidarité spécifique, l’allocation aux adultes handicapés, les personnes bénéficiant d’un contrat unique d’insertion
Au sein de Polytech Grenoble, ce dispositif s’adresse aux élèves en dernière année du cycle ingénieur (5ème année) inscrits dans l’une des 3 filières :
Géotechnique et Génie Civil, Prévention des risquesTechnologie de l’information pour la santé


Les entreprises concernées
Tous les employeurs de droit privé assujettis au financement de la formation professionnelle continue. Les établissements publics industriels et commerciaux (par exemple, la RATP, la SNCF, l’Office national des forêts) assujettis au financement de la formation professionnelle continue et les entreprises d’armement maritime peuvent conclure des contrats de professionnalisation.

Les atouts du contrat de professionnalisation
  > Pour le salarié :

  • Acquérir une qualification reconnue en situation de travail en étant rémunéré
  • Bénéficier d’un double tutorat : pédagogique et professionnel
  • Favoriser l’insertion professionnelle
  • Gratuité de la formation
  • Exonération CVEC (Contribution Vie Etudiante et Campus)
  • Statut salarié (rémunération, protection sociale, cotisation retraite, chômage, congés payés...)
  • Bénéficier des aides : Action logement, transports…
  > Pour l’employeur :
  • Recruter un salarié motivé en bénéficiant de conditions avantageuses
  • Etablir une convention de formation adaptée aux besoins de l’entreprise et du salarié
  • Assurer une transmission des savoir via un accompagnement par un tuteur
  • Pas d’indemnité de fin de contrat à verser

Contractualisation
La durée du contrat (CDD) est de 12 mois (jusqu’à 36 mois pour certains publics) et doit être signé par l’employeur et le salarié. Une convention de formation sera établie entre l’école et l’employeur. Le contrat peut également être conclu dans le cadre d’un contrat à durée indéterminé (CDI).

Rémunération

Age

Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bac

Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l’enseignement supérieur

Moins de 21 ans

Au moins 55 % du SMIC

Au moins 65 % du SMIC

21 ans à 25 ans révolus

Au moins 70 % du SMIC

Au moins 80 % du SMIC

26 ans et plus

Au moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable

Au moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable














N.B : Des dispositions conventionnelles ou contractuelles plus favorables peuvent permettre une rémunération plus favorable du salarié.

Démarche
  > Pour les futurs alternants :

  • L’étudiant devra manifester sa candidature auprès du responsable de l’année 5.
  • Après validation, il sera invité à rechercher une entreprise. Dans certaines filières des forums de recrutement sont organisés pour faciliter les rencontres.
  • Son contrat sera conditionné par la réussite de ses examens de 4ème année.
  • Le contrat de professionnalisation correspondant à un contrat de travail, il sera signé par l’employeur et l’alternant.
  > Pour l’employeur :
  • Une fiche de pré-inscription et une fiche détaillant les missions confiées à l’alternant seront à retourner dument compléter.
  • Dès lors que les missions seront validées par le responsable pédagogique, une convention de formation sera éditée pour signature des 2 parties (université /employeur).
  • Le contrat de professionnalisation (Cerfa EJ 20) sera complété et signé par l’employeur et l’alternant.
  • Celui-ci sera communiqué à l’OPCO au plus tard dans les 5 jours suivant le début du contrat.
  • Il reviendra à l’OPCO de le déposer dans les 20 jours auprès de la DIRECCTE.

Financement
Le montant de la formation est pris en charge tout ou partie par l’OPCO. Il revient à l’entreprise de payer les droits universitaires : 601€ (2019/2020).

Contact : fc-sts@univ-grenoble-alpes.fr