TIS

Présentation

Pionnière dans le domaine, la formation Technologies de l’Information pour la Santé de Polytech Grenoble diplôme des ingénieurs depuis 2003.
L’ingénieur.e en Technologies de l’Information pour la Santé est à l’interface des professionnels de santé et de la technologie : il.elle va recueillir les besoins auprès des professionnels de santé afin de fournir des solutions technologiques adaptées. L’ingénieur.e TIS est un.e intégrateur.rice de système d’information en santé et de dispositifs médicaux innovants et intelligents : il.elle analyse les besoins médicaux et des systèmes de soins, est capable de gérer une équipe pluridisciplinaire, de concevoir des systèmes d’information, des logiciels et dispositifs dédiés à la santé et de faire de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en guidant le professionnel de santé dans ses choix de technologies de l’information.

En 5ème année, l’élève-ingénieur.e TIS aura la possibilité de se spécialiser en choisissant de suivre une des options suivantes :
  • Dispositifs Médicaux Intelligents et Innovants (DM2I)
  • Systèmes d’Information en Santé (SIS)
  • Systèmes d’Information en Recherche Clinique et Préclinique (SIRCLIP).
La 5ème année est ouverte en alternance (contrat de professionnalisation) et en formation initiale pour les trois options.
 

Thématiques et compétences

Thématiques

domaines-tis
La formation propose un contenu multidisciplinaire autour de 3 pôles : l’informatique, l’information de santé (signal physiologique, image médicale) et la biologie/santé.
  • L’informatique (34 % des enseignements de la formation), qui comprend la maîtrise d’œuvre et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en informatique et systèmes d’information.
  • L’acquisition et le traitement de l’information de santé (24 % des enseignements de la formation), qui comprend la maîtrise d’œuvre et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en acquisition et traitement des données biomédicales.
  • La santé (12 % des enseignements de la formation), qui concerne la médecine, la biologie mais aussi les systèmes de soins d’un point de vue organisationnel et réglementaire.
De nombreuses interventions ciblées sont faites par des professionnel.le.s de la santé en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes (CHUGA). D’autres enseignements (30 % des enseignements de la formation) dans les sciences pour l’ingénieur, l’anglais, les Sciences Économie Gestion Humaines Sociales (SEGHS, économie, gestion, droit, communication, le développement personnel …) s’ajoutent aux trois domaines d’enseignement de la spécialité.

Compétences visées

  • Maîtriser les usages des systèmes de santé
  • Élaborer et mettre en œuvre des systèmes d’information et des dispositifs médicaux
  • Piloter et interagir avec la maîtrise d’œuvre en santé
  • Conseiller : maîtriser le contexte socio-économique et juridique relatif au domaine de la santé
  • Communiquer et valoriser ses projets

Maquette et détails des enseignements

Débouchés professionnels

Métiers visés

  • Ingénieur.e de développement de systèmes d’information en Santé (Développement, Intégration, Interopérabilité, Paramétrage) chez des éditeurs de logiciel pour la Santé (environ pour la moitié)
  • Ingénieur.e consultant de systèmes d’information en Santé (Consultant fonctionnel, Assistance à la maîtrise d’ouvrage, Consultant conduite du changement) dans des cabinets de conseil et des Entreprises des Services du Numérique (environ pour un quart)
  • Ingénieur.e dans les technologies médicales «Medtech » (Recherche & Développement de Dispositifs médicaux innovants et intelligents, Assurance qualité et aspects réglementaire) dans des Petites et Moyennes Entreprises et des Petites et Moyennes Industries innovantes (environ pour un quart).
> Vidéos : Parcours des jeunes diplômé.e.s

Secteurs d’activité

  • Technologies de l'information pour la santé : éditeurs de logiciels pour la santé, Entreprises des Services du Numérique ou cabinets de conseil
  • Industriel biomédical : dispositifs médicaux, pharmaceutique
  • Administration d'État, territoriale, hospitalière : hôpitaux publics, cliniques, organismes, réseaux de soins
Exemples d'entreprises : Acetiam, Altran, Doshas Consulting, Easis, Ennov, Enovacom, Maincare Solutions, Orange, Business Services, Purkinje, Softway Medical, Sopra Steria, Technidata, Web100T, Wordline.

Points forts

  • Recrutement des élèves ingénieur.e.s paritaire et pluridisciplinaire
  • Formation pluridisciplinaire par la pratique (projet et stages)
  • Insertion professionnelle
  • Partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes (intervenants, stages d’immersion)
  • Partenariat avec les laboratoires de recherche du bassin grenoblois
  • Lien fort avec les entreprises + contrat de professionnalisation en année 5

Stages

Il y a deux stages obligatoires au cours de la formation :
  • En année 4 : 12 semaines minimum (3 mois)
  • En année 5 : 22 semaines minimum (5 mois 1/2)
Deux séjours au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA) se font en contact direct avec les patient.e.s comme avec les soignant.e.s et les médecins.
  • En année 3 : 2 semaines de découverte du monde de la santé,
  • En année 4 : 2 semaines d’immersion dans la pratique clinique.

Projets et formation par la pratique

projets-tis
Au total sur les trois ans, environ 50% de la formation se fait au travers de projets ou de stage. Les projets en groupe sont à la base de la formation au travail en équipe et à la pratique de la gestion de projet.

Deux séjours au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA) se font en contact direct avec les patient.e.s comme avec les soignant.e.s et les médecins.
En année 3 : 2 semaines de découverte du monde de la santé,
En année 4 : 2 semaines d’immersion dans la pratique clinique.

Cette pratique dans la formation se traduit aussi par des projets d’élèves innovants et des prix industriels :
  • AmiWheelChair primé plusieurs fois en 2012
  • Armind primé en 2013
  • Startair
  • T-Jack primé plusieurs fois en 2016
  • DOPA'PILLS premier prix DéfiH en 2019
projets-tis
Les projets en groupe sont à la base de la formation au travail en équipe et à la pratique de la gestion de projet. Deux séjours au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA) se font en contact direct avec les patient.e.s comme avec les soignant.e.s et les médecins.
  • En année 3 : 2 semaines de découverte du monde de la santé.
  • En année 4 : 2 semaines d’immersion dans la pratique clinique.

Spécificités

Le bassin Grenoblois possède un environnement de recherche et d’industries innovantes, dont de nombreux acteurs sont partenaires de la filière :
  • Le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA)
  • Le laboratoire GIPSA (Grenoble Images Parole Signal Automatique)
  • Le laboratoire G-SCOP (Sciences pour la conception, l'Optimisation et la Production)
  • Le laboratoire LIG (Laboratoire d’Informatique de Grenoble)
  • Le laboratoire TIMC (Translational Innovation in Medicine and Complexity ou recherche Translationnelle et Innovation en Médecine et Complexité
  • Le réseau ECCAMI (Excellence Center for Computer Assisted Medical Interventions)
  • Le cluster MEDICALPS (Cluster de la filière des technologies de la santé de Grenoble/Isère)
Les élèves sont encouragé.e.s à effectuer une partie de leur scolarité à l’étranger, soit sous la forme de semestres d’études, soit de stages. Polytech Grenoble a développé plus d’une centaine de collaborations dans le monde entier pour mettre en œuvre ces mobilités. Les principaux pays d’accueil des stages effectués à ce jour sont le Canada, le Royaume-Uni, la République Tchèque, l’Allemagne, le Japon, les Pays-Bas, la Thaïlande. Certains élèves ont validé un semestre dans une université en Suède, en République Tchèque, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni, au Japon ou au Canada.