La technologie LORAWAN

LoRaWAN est un protocole de télécommunication permettant la communication à bas débit, par radio, d'objets à faible consommation électrique communiquant selon la technologie LoRa et connectés à l'Internet via des passerelles, participant ainsi à l'Internet des objets. Le protocole LoRaWAN sur la couche physique LoRa permet de connecter des capteurs ou des objets nécessitant une longue autonomie de batterie (comptée en années), dans un volume (taille d'une boîte d'allumettes ou d'un paquet de cigarettes) et un coût réduits.
La station alpine du col du lautaret : La Station alpine Joseph Fourier est une unité mixte de services de l'université Grenoble Alpes et du CNRS. Elle déploie ses activités au col du Lautaret et sur le campus de Grenoble. Ses missions concernent le développement de plateformes de recherche, l’entretien de collections botaniques, la formation des étudiants et la vulgarisation scientifique auprès du grand public.
 

Lora bollon rescue

De nos jours, la sécurité lors des randonnée est de plus en plus importante notamment dans les milieux hostiles tels que le pôle Nord. Ce groupe projet à pour but de créer un système d’assistance au secours en cas de personne perdue dans un endroit hostile (sans moyen de communications) dans une île au nord de la norvège où il n’y a pas de réseau téléphonique.
Pour cela ils créent un boitier GPS sur batterie activable lorsque l’on est perdu. En parallèle ils créent des boîtiers relais de signaux qui iront sur des ballons permettant de relayer le signal jusqu’au poste de secours le plus proche.
 
Le principe est que dès que la personne est considérée perdue, le poste de secours envoie les ballon sur l’île et si le boitier est allumé, sa position GPS enregistrée par ce dernier et communiqué au postes qui pourront facilement le retrouver et le ramener.
 

Etude et réalisation d’une station Météo pour Nucleo STM32 LRWAN

Il y a encore quelques années, les météorologues étaient obligés de se déplacer au col du lautaret pour récupérer leurs données, les traiter ensuite dans leur laboratoire à Grenoble pour enfin les communiquer à la population. Aujourd’hui, un groupe de projet de polytech a décidé de remédier à ça. Pour cela ils utilise la technologie LORAWAN.
 
Ce groupe de projet a pour but de fabriquer une station météo entièrement automatisée reliée directement à l’Université Grenoble Alpes. Pour cela ils vont créer tous les capteurs dont ils ont besoin et les conditionner (améliorer le signal) en développant un logiciel embarqué afin d’avoir un signal analysable et obtenir toutes les données nécessaire numériquement ce qui n’était pas le cas auparavant. Un e des principale exigence de ce projet, est de réaliser une station météo à bas coût énergétique.
 
Ensuite, c’est le projet :
Etude et réalisation d’une passerelle nomade LoRa autonome en énergie et robuste aux intempéries
qui prend le relais. En effet, maintenant que les données sont collectées, il faut les transporter jusqu’à Grenoble sans perdre d’information donc en minimisant les pertes de signaux et les bruits. Pour cela il utilise également la technologie LORA qui permet de transmettre des données sans fils sur plusieurs kilomètres. Il faut donc construire ce qu’on appelle des passerelles (stations relais) pour relayer le signal sans le perdre. Les élèves de ce groupe vont devoir concevoir un abri robuste aux intempéris et autonome en énergie. ils vont donc faire recours à un panneau solaire et à des batteries en plomb pour satisfaire les besoins en énergie de la station relais.
 
Etude et conception d’un modem Lora Wan pour les DataLogger Decagon EM50 de la station Alpine du col du Lautaret
Ce projet sera l’intermédiaire entre les deux premier projet. Les étudiants ont pour but de réaliser un boitier permettant de faire des relevés de données exploitables dont l’humidité du sol et les températures afin de remplacer le système existant. Ils utilisent une carte LoraWAN qui utilise des Hautes Fréquences ce qui permet de faire des communications longues portées.